Jérémie Beyou et le président de l’Association du Musée du Sable