Conrad Colman avec des bénévoles de l’Association